Prendre rendez-vous en ligne je souhaite être appelé

Bienvenue sur le site du Docteur Pierre Blain, ophtalmologiste à Nantes.

A la clinique Sourdille, il se consacre à la chirurgie réfractive de la myopie, de l’astigmatisme, de l’hypermétropie et de la presbytie, par laser (excimer et femtoseconde) ou implants.

Recherchez sur le site :
Conseils après l'intervention

La période après l'intervention nécessite des soins et précautions particulières.

Voici quelques recommandations et réponses à des questions qui se posent fréquemment.

.

L'intervention du cristallin dont il est question ci-dessous peut être réalisée dans 2 circonstances :

  • cristallin clair : pour corriger l'optique de l'œil
  • cataracte (cristallin opacifié) : pour enlever l'opacité du cristallin, et aussi corriger l'optique de l'œil
 

Conseils après LASIK :

Le calme :

Durant les premières heures post-opératoires, il est conseillé de se reposer au calme.

Pendant 24 heures, ne prenez aucune décision importante si vous avez pris un médicament tranquillisant, évitez de conduire, d’absorber de l’alcool ou autres produits excitants.

Vous pouvez reprendre le travail 1 à 2 jours après l’opération, sauf si votre activité professionnelle comporte un danger pour l’œil, ou si elle impose une aptitude visuelle particulière.

La coque transparente :

La coque transparente sert à protéger l’œil des chocs.

La recommandation essentielle est en effet de ne pas heurter ou frotter l’œil pendant 1 mois.

Il est donc conseillé de garder cette coque en permanence jusqu’au lendemain de l’opération, puis seulement la nuit pendant 6 jours environ.

L’irritation de l’œil opéré :

Elle survient une heure après l’opération, quand l’effet de l’anesthésie disparaît.

Il est conseillé d’essuyer les larmes si elles coulent sur la joue mais sans appuyer sur l’œil opéré.

Vous pouvez si nécessaire reprendre un comprimé d’antalgique à votre retour chez vous avec une collation.

L’œil peut être rose ou rouge pendant quelques jours. Quelques sécrétions sont possibles.

Le traitement par collyres :

Il commence environ 2 à 3 heures après l’opération, au retour à votre domicile.

Il ne faut pas arrêter le traitement sans avis du médecin.

La sensation d’irritation, de sécheresse de l’œil est fréquente. Il vous est prescrit des larmes artificielles pour apaiser cette sensation. N’hésiter pas à mettre autant de larmes artificielles que vous le souhaitez, aucun surdosage n’est possible.

La récupération visuelle :

Elle est différée de quelques heures et progressive, aussi bien pour la vision de près que de loin.

Lorsque le deuxième œil n’est pas encore opéré, il existe un déséquilibre gênant entre les 2 yeux. Si la correction du deuxième œil n’excède pas 3 dioptries, il est conseillé d’enlever le verre du coté opéré ou de mettre un verre neutre en attendant l’opération du deuxième œil.

Si vous vous sentez mieux sans lunettes, ne les portez pas.

Les contre-indications :

Il faut absolument éviter de frotter ou heurter l’œil opéré pendant au moins un mois.

Il faut respecter l’ordonnance des collyres post-opératoires sans oublier les larmes artificielles.

Il faut éviter l’exposition au soleil et se protéger avec des lunettes de soleil pendant 3 mois.

Des séances de bronzage aux ultra-violets sont à éviter pendant au moins 1 mois.

Les activités sportives peuvent être reprises 8 jours après l’intervention sauf les activités nautiques qui sont contre-indiquées pendant 1 mois.

Le maquillage est contre-indiqué pendant 10 jours.

En cas de problème ou de doute :

Au cours des jours et des semaines suivant l’opération, l’œil et la vision doivent progressivement s’améliorer puis se stabiliser. Dans le cas contraire (baisse de vision, apparition ou aggravation d’une rougeur ou d’une irritation, douleurs), il faut prévenir le chirurgien rapidement.

N’hésitez par à contactez le secrétariat du Dr Blain au 02.51.83.32.75.

En dehors des heures d’ouverture du secrétariat, le personnel de la clinique est joignable au 0825.74.35.44.

Vous pouvez aussi laisser un message au Dr Blain au 06.62.86.67.10.

Conseils après PKR :

Le calme :

Durant les 12 premières heures post-opératoires, il est conseillé de se reposer dans l’obscurité.

Ne prenez aucune décision importante si vous avez pris un médicament tranquillisant.

Pendant 48 heures, évitez de conduire, d’absorber de l’alcool ou autres produits excitants.

Vous pouvez reprendre le travail 3 jours après l’opération, sauf si votre activité professionnelle comporte un danger pour l’œil, ou si elle impose une aptitude visuelle particulière.

Le pansement :

Un pansement oculaire est habituellement nécessaire au moins pendant 48 heures après l’opération, tant que l’œil est douloureux, larmoyant et difficile à maintenir ouvert.

Le pansement est utile pour protéger l’œil de l’air et des poussières, mais aussi pour éponger les larmes.

Il est préférable de le changer lorsqu’il devient trop humide, environ toutes les 8 heures.

Pour éviter les frottements de l’œil avec le pansement, il faut essayer de garder l’œil fermé dessous.

La douleur :

Elle survient une à deux heures après l’opération, quand l’effet de l’anesthésie disparaît.

Vous pouvez reprendre un comprimé d’antalgique et un comprimé d’anti-inflammatoire à votre retour chez vous. Il faut ensuite attendre au moins 4 heures avant d’en reprendre et ne pas dépasser les doses prescrites.

La première nuit, vous pouvez reprendre un demi comprimé de médicament tranquillisant déjà conseillé avant l’intervention.

Le traitement local :

Il est indiqué sur l'ordonnance qu'il faut respecter. Il ne faut pas arrêter le traitement sans avis du médecin.

Il commence le jour même de l’opération, 2 à 4 heures après.

La sensation d’avoir un corps étranger dans l’œil ou un œil sec est fréquente. Il vous est prescrit un collyre humidifiant pour apaiser cette sensation. Vous pouvez utiliser ce collyre aussi souvent que nécessaire (aucun surdosage n'est possible)

La récupération visuelle :

Elle est différée dans le temps et progressive, aussi bien pour la vision de près que de loin.

Lorsque le deuxième œil n’est pas encore opéré, il existe un déséquilibre gênant entre les 2 yeux. Si la correction du deuxième œil n’excède pas 3 dioptries, il est conseillé d’enlever le verre du coté opéré ou de mettre un verre neutre en attendant l’opération du deuxième œil.

Si vous vous sentez mieux sans lunettes, ne les portez pas.

Les contre-indications :

Il faut éviter l’exposition au soleil et se protéger avec des lunettes de soleil pendant 3 mois.

Des séances de bronzage aux ultra-violets sont à éviter pendant au moins 1 mois.

Les activités sportives peuvent être reprises 8 jours après l’intervention sauf les activités nautiques qui sont contre-indiquées pendant 1 mois.

Le maquillage est contre-indiqué pendant 10 jours.

En cas de problème ou de doute :

Habituellement, la douleur dure environ 48 heures.

Au cours des jours et des semaines suivant l’opération, les choses doivent progressivement s’améliorer. Dans le cas contraire (persistance voire aggravation de douleurs, vision floue, rougeur ou irritation), il faut prévenir le chirurgien rapidement.

N’hésitez par à contactez le secrétariat du Dr Blain au 02.51.83.32.75. En dehors des heures d’ouverture du secrétariat, le personnel de la clinique est joignable au 0825.74.35.44.

Vous pouvez aussi laisser un message au Dr Blain au 06.62.86.67.10.

Conseils après intervention du cristallin :

Le calme :

Il est conseillé de se reposer le soir et le lendemain du jour de l’intervention. Pendant 48 heures, évitez de conduire, de boire de l’alcool, ou de prendre une décision importante car l’anesthésie comporte des médicaments tranquillisants.

Le pansement et la coque en plastique :

Le pansement sert à éponger les larmes et à protéger l’œil tant que dure l’effet de l’anesthésie. Il faut essayer de garder l’œil fermé sous le pansement afin d’éviter tout frottement.

- Si le pansement ne gêne pas, on peut le laisser en place jusqu’au lendemain matin, en décollant seulement les sparadraps sur le front pour instiller les collyres prescrits.

- S’il gêne, il peut être enlevé dès que la paupière s’ouvre et se ferme normalement, donc quelques heures après l’intervention après anesthésie locale. Dans ce cas, une fois le pansement enlevé, il est normal de voir flou et/ou double durant quelques heures.

La coque en plastique transparente sert à éviter les chocs ou les pressions sur l’œil opéré. Sauf cas particulier, elle n’est pas utile durant la journée. Par contre, il est conseillé de la mettre durant les 5 premières nuits.

Le traitement par collyre :

Il commence le soir même du jour de l’intervention et dure quelques semaines. Il ne doit pas être arrêté sans avis médical. Il faut espacer l’instillation de chacun des différents collyres d’au moins 10 minutes pour éviter qu’une goutte ne dilue et chasse la précédente. Il faut répartir les instillations dans la journée.

La récupération de la vue :

La récupération complète de la vue peut être différée car la pupille reste parfois dilatée les premiers jours. Passé ce délai, la vision sans lunettes de l’œil opéré peut être imparfaite s’il existe un défaut optique résiduel (hypermétropie, myopie, astigmatisme, presbytie). Selon l'objectif prévu avant l'intervention, celui-ci sera corrigé si nécessaire par de nouvelles lunettes ou une retouche chirurgicale (voir le paragraphe concernant les lunettes ci-dessous). La vision peut aussi être imparfaite s’il existe une autre anomalie de l’œil ou du système visuel. Il peut s’agir par exemple d’une maladie de la rétine ou du nerf optique. Ces anomalies sont le plus souvent dépistées avant l’intervention.

Les lunettes :

Le plus souvent, le verre de lunette habituel ne sera plus adapté.

Cependant, étant donné que la cicatrisation peut modifier la vision, il est prudent d’attendre quelques semaines avant de juger du résultat visuel, et donc de savoir quelles lunettes seront adaptées.

Avant ce délai, si vous vous sentez mieux sans lunettes pour voir au loin (au delà de 3m), ne les portez pas.

Pour voir de près (40cm) essayer vos anciennes lunettes. Si elles sont inadaptées, une solution provisoire peut être d'utiliser des lunettes loupes standard (en général de puissance +2,5 dioptries) que l'on peut acheter sans ordonnance chez son pharmacien ou son opticien.

Dans certains cas (myopie ou astigmatisme préopératoires importants), un verre de lunette provisoire sera nécessaire, surtout pour conduire et/ou travailler. Il sera remplacé par un verre définitif à la suite de la consultation de contrôle, environ un mois après l’intervention.

Ce qu’il ne faut pas faire :

Il ne faut pas oublier votre traitement ou l’interrompre prématurément. Il faut éviter de cogner ou frotter l’œil opéré pendant un mois. Il faut donc éviter les activités qui comportent un risque de heurter ou blesser l’œil (bricolage sans protection, sports violents…). Il faut éviter le maquillage ou de mettre de l’eau dans l’œil opéré pendant une semaine. Par contre, vous pouvez vous pencher en avant sans problème, et regarder ce que vous voulez autant que vous le souhaitez (télévision, ordinateur, lecture…).

En cas de problème ou de doute :

L’intervention n’entraîne habituellement pas de douleur. Par contre, une gêne modérée et transitoire est possible durant 12 à 48 heures. Après l’opération, la gêne éventuelle doit progressivement diminuer puis disparaître.

Dans le cas contraire (baisse de vision, apparition ou aggravation de points noirs ou d’un voile, d’une rougeur ou d’une douleur), prévenez sans attendre. N’hésitez pas à contacter le secrétariat du Docteur Blain au 02 51 83 32 75. En dehors des heures d’ouverture, le personnel de la clinique est joignable au 0825.74.35.44 ou 02.51.83.31.60.

Le Docteur Blain et toute l’équipe de la clinique sont à votre disposition pour tout autre renseignement.

Conseils après implant phake :

Le calme :

  • Il est conseillé de se reposer le soir et le lendemain du jour de l’intervention.
  • Pendant 24-48 heures, évitez de conduire, de boire de l’alcool, ou de prendre une décision importante car l’anesthésie comporte des médicaments tranquillisants.

Le pansement et la coque en plastique :

  • Le pansement sert à éponger les larmes et à protéger l’œil tant que dure l’effet de l’anesthésie. Il peut être enlevé rapidement dès le réveil.
  • La coque en plastique transparente sert à éviter les chocs ou les pressions sur l’œil opéré. Sauf cas particulier, elle n’est pas utile durant la journée. Par contre, il est conseillé de la mettre durant les 5 premières nuits.

Le traitement par collyre :

  • Il commence le soir même du jour de l’intervention et dure quelques semaines.
  • Il ne doit pas être arrêté sans avis médical.
  • Il faut espacer l’instillation de chacun des différents collyres d’au moins 10 minutes pour éviter qu’une goutte ne dilue et chasse la précédente.
  • Il faut répartir les instillations dans la journée.

La récupération de la vue :

  • La récupération complète de la vue peut être différée car la pupille reste parfois dilatée les premiers jours.
  • Passé ce délai, la vision sans lunettes de l’œil opéré peut être imparfaite s’il existe un défaut optique résiduel (hypermétropie, myopie, astigmatisme, presbytie).
  • Selon l'objectif prévu avant l'intervention, celui-ci sera corrigé si nécessaire par de nouvelles lunettes occasionelles ou une retouche chirurgicale, décidée quelques semaines après l’intervention.

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Il ne faut pas oublier votre traitement ou l’interrompre prématurément.
  • Il faut éviter de cogner ou frotter l’œil opéré pendant un mois.
  • Il faut donc éviter les activités qui comportent un risque de heurter ou blesser l’œil (bricolage sans protection, sports violents…).
  • Il faut éviter le maquillage ou de mettre de l’eau dans l’œil opéré pendant une semaine.
  • Par contre, vous pouvez vous pencher en avant sans problème, et regarder ce que vous voulez autant que vous le souhaitez (télévision, ordinateur, lecture…).

En cas de problème ou de doute :

L’intervention n’entraîne habituellement pas de douleur. Par contre, une gêne modérée et transitoire est possible durant 12 à 48 heures. Après l’opération, la gêne éventuelle doit progressivement diminuer puis disparaître.

Dans le cas contraire (baisse de vision, apparition ou aggravation de points noirs ou d’un voile, d’une rougeur ou d’une douleur), prévenez sans attendre. N’hésitez pas à contacter le secrétariat du Docteur Blain au 02 51 83 32 75. En dehors des heures d’ouverture, le personnel de la clinique est joignable au 0825.74.35.44 ou 02.51.83.31.60.

Le Docteur Blain et toute l’équipe de la clinique sont à votre disposition pour tout autre renseignement.