Prendre rendez-vous en ligne je souhaite être appelé

Bienvenue sur le site du Docteur Pierre Blain, ophtalmologiste à Nantes.

A la clinique Sourdille, il se consacre à la chirurgie réfractive de la myopie, de l’astigmatisme, de l’hypermétropie et de la presbytie, par laser (excimer et femtoseconde) ou implants.

Recherchez sur le site :
Kératocône

Définition

Le kératocône est une maladie qui consiste en un amincissement et un bombement progressif de la cornée, sans inflammation.

Cause

La cause est inconnue.

Symptômes

Le kératocône débute souvent entre 10 et 20 ans.

Il se manifeste par une vision floue qui résulte d'une myopie et un astigmatisme.

Souvent, l'astigmatisme est irrégulier et ne peut pas être corrigé correctement par un verre de lunette.

Diagnostic

  • La topographie cornéenne analyse la forme de la cornée et met en évidence un bombement anormal de la cornée, le plus souvent situé dans sa partie inférieure.
  • La pachymétrie cornéenne consiste a mesurer l'épaisseur de la cornée et met en évidence l'amincissement de la cornée dans la zone bombée.

Evolution

Elle est imprévisible.

Parfois, le kératocône n'évolue pas et peut passer inaperçu de nombreuses années.

D'autres fois, il est évolutif et s'accentue progressivement.

Traitements

  • Au début, tant que l'astigmatisme est régulier, des lunettes peuvent procurer une bonne vision.
  • Lorsque l'astigmatisme est irrégulier, seules les lentilles de contact rigides peuvent corriger la vision. En cas d'échec, cet astigmatisme peut parfois être réduit par une intervention chirurgicale : la pose d'anneaux intra-cornéens.
  • Si le kératocône est évolutif entre deux examens espacés de 6 mois, un traitement appelé "cross-linking" peut être justifié. Il a pour but de freiner cette évolution.
  • Dans les cas les plus grave, en cas d'échec des précédents traitement, une greffe de cornée peut être réalisée si la gêne visuelle le justifie.

Importance en chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive par laser est contre-indiquée en cas de kératocône car celui-ci peut évoluer après l'opération.

L'un des objectif du bilan préopératoire avant chirurgie réfractive est donc de vérifier l'absence de kératocône.

En savoir plus

www.keratocone.net