Prendre rendez-vous en ligne je souhaite être appelé

Bienvenue sur le site du Docteur Pierre Blain, ophtalmologiste à Nantes.

A la clinique Sourdille, il se consacre à la chirurgie réfractive de la myopie, de l’astigmatisme, de l’hypermétropie et de la presbytie, par laser (excimer et femtoseconde) ou implants.

Recherchez sur le site :
Principes de correction de la presbytie

Au sujet de la presbytie, voir aussi :

 

Définitions et principes :

La presbytie correspond à une accommodation insuffisante pour voir correctement de près.

Le but de sa correction est donc de permettre la vision nette à la fois de près et de loin.

Pour cela, trois principes de correction existent : la monovision, la multifocalité, et la restauration de l’accommodation.

Actuellement, la correction de la presbytie reste un compromis à optimiser pour chaque patient en choisissant la méthode la plus appropriée.

Mise à jour le Jeudi, 12 Septembre 2013 11:28
 

Définition :

  • Corriger un œil pour qu'il voit bien au loin (l’œil dominant).
  • Corriger l’autre œil pour qu'il voit bien à une distance intermédiaire et de près.

Avantages :

  • Qualité de vision pour chaque œil.
  • Toutes les méthodes habituelles de correction sont utilisables.
  • Bonne vision de loin et intermédiaire.
  • Les défauts sont corrigeables si nécessaire par des lunettes ou lentilles.

Inconvénients :

  • Gêne possible en vision de loin, car un œil voit flou.
  • Gêne possible en vision de près, car un œil voit flou.
  • Vision des détails de près parfois limite voire insuffisante, notamment après 55 ans.
  • Perception du relief (stéréoscopie) parfois réduite si l’écart entre les deux yeux est important.

Méthodes :

  • Toutes les méthodes sont utilisables.
  • Laser : PKR ou LASIK.
  • Implants : phakes ou pseudophakes.

En pratique :

  • Bonne solution s’il existe une forte dominance d’un œil : forte différence de correction préopératoire, strabisme.
  • Faire un essai en lentilles de contact si besoin.
  • Ajout de lunettes de près plus souvent nécessaire après 50-55 ans.
  • Trouver le compromis acceptable : quand la différence de correction entre les deux yeux augmente, la capacité à voir de près s’améliore, mais les inconvénients de la méthode aussi.

Définition :

  • Corriger un œil à la fois de près et de loin, en créant deux focales différentes :
  • une première pour focaliser sur la rétine les rayons lumineux provenant d’un objet lointain; l’autre pour focaliser sur la rétine les rayons lumineux provenant d’un objet rapproché.

Méthodes :

  • Au laser excimer : le presbyLASIK. C'est un femtoLASIK personnalisé dont le profil de photo-ablation est particulier. Ce profil est multifocal car il crée deux rayons de courbure différents pour permettre la vision de loin et de près.
  • Au laser femtoseconde : la méthode IntraCOR. Elle est encore trop récente pour que ses résultats soient validés. Pour cette raison, un seul oeil est opéré. Pour l'instant, cette méthode ne concerne que les patients ayant une bonne vue au loin sans correction.
  • Pose d’un implant multifocal en remplacement du cristallin : soit pour corriger la vision, soit en raison d’une cataracte (opacification du cristallin).
  • Il n’existe pas actuellement d’implant « phake » multifocal que l’on pourrait ajouter dans l’œil sans opérer le cristallin.

Avantages :

  • Pas ou très peu de différences de correction entre les deux yeux, ce qui favorise une bonne perception du relief.
  • Avec les implants multifocaux : très bonne vision de près et de loin.
  • Avec le presbyLASIK : très bonne vision intermédiaire.

Inconvénients :

  • Halos (auréoles) nocturnes autour des lumières, notamment pour conduire la nuit.
  • Vision un peu moins contrastée et moins bonne acuité visuelle de près dans des ambiances peu lumineuses.
  • Avec les implants multifocaux : vision intermédiaire moins performante.
  • Avec le LASIK : vision de près (et parfois de loin) un peu moins performante

En pratique :

  • La multifocalité est actuellement la méthode la plus utilisée.
  • Le choix entre le LASIK et l’implant dépend de nombreux paramètres tels que l’âge, la forme de la cornée, la taille de la pupille, les activités dans lesquelles ont préfère porter des lunettes occasionelles…
  • Seul un bilan préopératoire personnalisé permet de choisir la meilleure méthode à employer.
    • Tableau comparatif : presbyLASIK (VisX) versus implant multifocal :

    Ces 2 méthodes sont indiquées surtout pour des personnes ayant besoin de lunettes pour bien voir au loin.

    Implant multifocal

    presbyLASIK

    Principe

    Un implant ayant deux focales (loin et près) est posé en remplacement du cristallin Le laser excimer agit dans l'épaisseur de la cornée pour modifier sa forme; un léger bombement central supplémentaire favorise la vision intermédiaire et de près

    Intervention

    - Hospitalisation de quelques heures

    - Anesthésie locale ou générale

    - Durée environ 15 minutes

    - Le deuxième œil est opéré quelques jours après le premier

    - Pas d'hospitalisation

    - Anesthésie par collyre

    - Durée environ 15 minutes pour chaque œil

    - Les 2 yeux sont opérés le même jour

    Départ

    Attente de quelques heures avant le départ

    Attente de 30 minutes avant le départ

    Vision de loin sans correction

    - bonne après quelques jours

    - bonne après quelques semaines
    Vision intermédiaire sans correction

    - souvent moins bonne que la vison de près

    - peut nécessiter des lunettes pour l'ordinateur

    - souvent meilleure que la vision de près

    - diminution avec la cicatrisation (les premières semaines), puis avec l'âge

    Vision de près sans correction

    - bonne après quelques jours (s'améliore avec l'entraînement)

    - bonne et stable quel que soit l'âge

    - bonne après quelques jours (diminue souvent un peu avec la cicatrisation, tandis que la vision au loin s'améliore)

    - bonne jusque vers 50 ans, diminue ensuite progressivement avec l'âge

    Réversible ?

    - non (le changement de l'implant est risqué surtout après quelques semaines)

    - non (il n'est pas possible de régulariser parfaitement la cornée pour la rendre à nouveau monofocale)
    effet de l'âge après l'intervention

    - aucun sauf apparition d'une autre maladie de l'œil

    - pas de cataracte (elle est déjà opérée)

    - la presbytie augmente et donc la vision de près sans correction baisse

    - la cataracte devra être opérée un jour avec pose d'un implant monofocal (le calcul de la puissance de cet implant peut être délicate)

    Age idéal

    - après 50 ans - entre 40 et 50 ans

    Avantages

    - Bonne vision de près

    - stabilité dans le temps

    - Bonne vision intermédiaire

    - une seule opération des 2 yeux sans hospitalisation

Définition :

  • C’est la méthode qui a le plus grande ambition : redonner à l'oeil le pouvoir de faire varier sa mise au point, comme le fait de cristallin naturel avant 45 ans

Méthode :

  • De nombreuses études sont en cours concernant différents implants accomodatifs posés en remplacement du cristallin.
  • Quelques uns sont disponibles.

Avantages :

  • permettre une vision identique pour chaque œil...
  • sans les inconvénients de la multifocalité (halos nocturnes, baisse de contraste).

Inconvénients :

  • Le recul est pour l’instant limité à quelques années.
  • Ils semblent un peu moins performants en vision de près que les implants multifocaux.

En pratique :

  • Les résultats connus sont bons, surtout au loin et en vision intermédiaire.