Avant l’opération

(Les informations ci-dessous concernent les personnes qui souhaitent se passer de lunettes ou lentilles, sauf celles ayant une cataracte.)

L’essentiel :

Vous êtes probablement opérable si :

  • vous avez plus de 18 ans.
  • votre défaut visuel est stable depuis quelques années (sauf presbytie).
  • votre vision est correcte aux deux yeux avec des lunettes ou lentilles adaptées.
  • vous êtes en bon état général et n’avez pas de maladie générale évolutive ou non contrôlée.
  • vous n’avez pas d’autre maladie oculaire évolutive ou non contrôlée.
  • vous n’êtes pas enceinte ou vous avez accouché depuis au moins 4 mois.

En cas de doute, lire ci-dessous la suite de cette page qui précise chacun de ces items.

Si toutes les affirmations précédentes sont vraies et que vous envisagez une intervention, le plus simple et rapide est de prendre directement rendez-vous (voir les conseils pour prendre rendez-vous) pour réaliser un bilan préopératoire. Celui est bien-sûr systématique. Il vérifiera que tout ce présente bien et déterminera la meilleure méthode chirurgicale à employer.

 

Êtes-vous un(e) bon(ne) candidat(e) potentiel(le) ?

(les informations ci-dessous ne concernent pas les personnes atteintes de cataracte)

Vous êtes probablement un(e) bon(ne) candidat(e) si :

… vous avez plus de 18 ans et votre défaut visuel est stable depuis quelques années.

  • Votre vision au loin avec votre correction vieille de quelques années doit donc être bonne. Dans le doute, demandez à votre ophtalmologiste ou votre opticien.
  • Il est souhaitable de faire un contrôle ophtalmologique annuel pour savoir depuis combien de temps la vision est stable.
  • Cette condition ne s’applique pas à la presbytie qui n’est pas stable avant 65 ans environ, mais qui est opéré avant cet âge.

… votre vision avec des lunettes ou lentilles adaptées est correcte aux deux yeux.

  • Si un des deux yeux est plus faible même avec une correction adaptée, son acuité visuelle doit être de 5 dixièmes minimum avec cette correction.
  • Dans le cas contraire , il serait imprudent de prendre un risque, même minime, en opérant l’œil valide.

… vous êtes en bon état général et n’avez pas de maladie générale évolutive ou non contrôlée.

  • Il est sinon préférable de demander l’avis de votre médecin traitant (par exemple en cas de fièvre ou de toux).

… vous n’avez pas d’autre maladie oculaire évolutive ou non contrôlée.

  • L’avis de votre ophtalmologiste habituel est bien sûr utile dans ce cas. Idéalement, il peut adresser au Docteur Blain un courrier qui résume votre dossier ophtalmologique.

… vous n’êtes pas enceinte ou vous avez accouché depuis au moins 4 mois.

  • Il est sinon préférable d’attendre ce délai avant de réaliser le bilan.

Avant de prendre rendez-vous, il est recommandé de lire “l’essentiel” à la page suis-je opérable? pour éviter une consultation inutile.

Voici quelques informations et conseils pour prendre un rendez-vous auprès du secrétariat du Docteur Blain :

Téléphone : 02 51 83 32 75

 

En cas de difficulté ou problème :

  • Le standard ne répond pas ? Le délai du rendez-vous est trop long ? Le jour ou l’heure ne convient pas ?…
  • Expliquez votre problème directement au Docteur Blain par e-mail en précisant le moyen de vous recontacter (numéro de téléphone et horaire approprié).
  • Pour cela, le plus simple est d’utiliser le formulaire de contact ou sinon l’adresse pierre.blain@club-internet.fr

Horaires de consultations réservés pour les bilans avant chirurgie réfractive :

  • le lundi après-midi
  • le mardi après-midi
  • le jeudi matin
  • le vendredi après-midi
  • un samedi matin par mois
  • en cas d’incompatibilité avec votre emploi du temps, vous pouvez adresser un mail au Docteur Blain pour trouver un autre horaire adapté.

Précisez à la secrétaire :

  • le motif de votre venue (bilan pré-opératoire? pour quelle raison?). Elle vous donnera alors les conseils utiles et vous fera profiter des horaires de consultations réservés (donc de délais de rendez-vous plus courts).
  • vos numéros de téléphone et e-mail.

Pour un bilan préopératoire, prévoyez de :

  • ne pas porter vos lentilles les jours précédents : pendant une semaine pour les souples, 3 semaines pour les rigides (appelées aussi flexibles). Si vous n’avez pas de lunettes adaptées, un examen préliminaire sera réalisé, avec si besoin la prescription de lunettes provisoires. Voir la page concernant les informations destinées aux porteurs de lentilles.
  • ne pas conduire ou travailler le restant de la journée après le bilan, car un examen avec dilatation des pupilles est souvent réalisé et trouble la vision (surtout de près) le restant de la journée. Il est donc préférable de venir accompagné ou sinon en transports en communs.
  • rester sur place environ 2 heures si vous êtes opérable. Le bilan comprend un premier examen d’environ 30 minutes. Si une intervention est décidée, un deuxième examen est souvent nécessaire 45 minutes après dilatation des pupilles.
  • apporter vos lunettes et/ou lentilles les mieux adaptées ainsi que les références de vos lentilles (inscrites sur votre ordonnance de lentilles ou sinon a demander à votre opticien).
  • apporter le courrier éventuel de votre médecin ou ophtalmologiste.

Depuis septembre 2019, la Clinique Sourdille où exerce le Dr Blain a déménagé vers Saint-Herblain, en bordure ouest de Nantes, pour devenir l’institut ophtalmologique Sourdille Atlantique.

Adresse :

Institut Ophtalmologique Sourdille-Atlantique
Elsan Santé Atlantique, Porte ABC, Bâtiment C
Avenue Claude Bernard
44800 Saint-Herblain

 

Par les transports en commun :

  • Bus ligne C3 : arrêt Claude Bernard. La ligne C3 passe par la gare SNCF de Nantes (Sortie sud).
  • Bus ligne C6 ou 59 : arrêt Polyclinique.
  • Accès principal des piétons sur le boulevard Charles Gautier, par le bâtiment bleu “Elsan Santé Atlantique”.
  • Un large couloir vitré permet d’accéder à l’institut Sourdille Atlantique (Bâtiment C)

En voiture :

Depuis le centre-ville de Nantes :

  • Saint-Herblain est situé en bordure ouest de Nantes
  • Se diriger vers la sortie de Nantes en direction de La Baule et Vannes (vers le Zenith et le centre commercial Atlantis)
  • Après le centre commercial Carrefour, tourner au rond point à droite vers “Santé Atlantique”

Depuis le périphérique ouest de Nantes :

  • Emprunter la Sortie 33 (Porte d’Armor), repérable de loin par la présence d’une haute tour-antenne rouge et blanche.
  • Suivre “St Herblain-Est   Nantes-Ouest”
  • Entrer dans St-Herblain
  • Au premier rond-point, avant le grand bâtiment bleu (Elsan Santé Atlantique) visible à gauche : tourner à gauche vers “Santé Atlantique”.

Puis :

    • Accéder à la porte ABC en entrant à droite sur le Parking ABC pour se garer.
    • Si le parking ABC est complet, les parking D ou F sont situés plus loin dans l’avenue Claude Bernard. On peut alors entrer par la porte D.
    • Un large couloir vitré (passerelle) permet d’arriver à l’Institut Ophtalmologique Sourdille-Atlantique (Bâtiment C des consultations Ophtalmologiques).

Elsan

Un bilan préopératoire personnalisé est évidemment indispensable et systématique avant une intervention :

  • Pour vérifier l’absence de contre-indication à l’opération
  • Pour choisir la meilleure méthode car elle peut dépendre des yeux, mais aussi du mode de vie et des motivations

Recommandations pratiques pour réaliser le bilan pré-opératoire :

Il est recommandé de lire les informations “En pratique avant l’opération” (Menu principal) et en particulier :

En quoi consiste le bilan pré-opératoire ?

Il s’agit d’examens des yeux non invasifs, sans contact et donc indolores. Il faut regarder des lumières dans différents appareils. Ces examens comportent :

  • Examen de la vision pour déterminer votre acuité visuelle avec votre correction actuelle et avec la meilleure correction possible.
  • Examen clinique des yeux au biomicroscope
  • Tonométrie (mesure de la pression intra-oculaire)
  • Topographie cornéenne de courbure (topographe Haag-Streit) et d’élévation (Pentacam)
  • Pachymétrie cornéenne (mesure de l’épaisseur de la cornée)
  • Aberrométrie (mesure des aberrations optiques des yeux avec un aberromètre Wavescan)
  • Pupillométrie (mesure du diamètre pupillaire)
  • Selon les cas, d’autres examens peuvent être réalisés (microscopie spéculaire cornéenne, biométrie oculaire, etc…)

Afin de conseiller au mieux la personne “future opérée”, il est lui habituellement demandé :

  • ses activités (mode de vie, profession, sports et loisirs)
  • ses souhaits et attentes
  • sa gêne visuelle éventuelle avec ses lunettes ou lentilles

Au terme de ce bilan, si aucune contre-indication n’a été décelée, le chirurgien explique les risques, bénéfices et alternatives possibles. Un document d’information et un devis sont remis.

Le problèmes des lentilles de contact

  • Le port de lentilles de contact modifie la forme de la cornée, et donc la vision et les constatations du bilan préopératoire.
  • Il est donc impératif de ne pas porter de lentilles durant les jours qui précèdent le bilan préopératoire. Sinon, le résultat de l’intervention peut-être compromis (risque de sous-correction de l’astigmatisme entre autres).

Cas des lentilles souples (molles)

  • La durée minimale d’arrêt des lentilles souples est d’une semaine (7 jours consécutifs).
  • Si vous n’avez pas de lunettes adaptées et/ou que vous ne pouvez pas arrêter le port des lentilles souples, deux bilans seront nécessaires : un bilan préliminaire vérifiera que l’intervention est réalisable et sera l’occasion de prescrire des lunettes provisoire si besoin; il sera suivi d’un deuxième bilan juste avant l’intervention après arrêt des lentilles la semaine qui précède. La qualité du résultat de l’opération est à ce prix !

Cas des lentilles rigides (dures ou flexibles)

  • La durée minimale d’arrêt des lentilles rigides (encore appelées dures ou flexibles) est de trois semaines consécutives.
  • Cependant, 3 semaines sont parfois insuffisantes pour que les cornées reprennent leur forme naturelle, surtout lorsque l’on porte des lentilles rigides depuis de nombreuses années.
  • Si au moment du bilan on constate que la cornée reste déformée, il ne faudra pas remettre les lentilles rigides jusqu’à ce que la forme des cornées se normalise et reste stable lors de deux examens espacés de 3 semaines. Plusieurs consultations peuvent donc être nécessaires pour vérifier cette stabilité. La qualité du résultat de l’opération est à ce prix !
  • Si vous n’avez pas de lunettes adaptées et/ou que vous ne pouvez pas arrêter le port des lentilles rigides aussi longtemps, une solution peut être de remplacer vos lentilles rigides par des lentilles souples pendant quelques semaines ou mois, ce qui ramène au cas plus simple des lentilles souples (voir ci-dessus).

 

Plusieurs organisations sont possibles pour les consultations et l’intervention à Nantes, selon qu’il vous est facile ou non de vous déplacer.

Trois passages à Nantes-St-Herblain :

C’est la chronologie habituelle, la plus simple et recommandée lorsqu’elle est possible.

  • La première visite est la consultation de bilan préopératoire.
  • La seconde est l’intervention : les deux yeux peuvent être opérés le même jour par la méthode LASIK. Par contre, les 2 yeux sont opérés à une semaine d’intervalle pour la pose d’implants, ou à 3 semaines d’écart par la méthode PKR.
  • La troisième est le contrôle postopératoire.

Un seul séjour à Nantes-St-Herblain : si un examen préliminaire est réalisé par votre ophtalmologiste

  • Pour les personnes résidant loin (voire à l’étranger), il est possible d’organiser à l’avance un séjour unique en France ou dans la région nantaise. Cette organisation particulière est à définir avec le Dr Blain et son secrétariat, dès la prise du premier rendez-vous.

On  regroupe dans ce cas le même jour la consultation pré-opératoire et l’intervention :

  • Il est alors nécessaire de consulter un ophtalmologiste proche de votre domicile pour un bilan préliminaire. Celui-ci vérifiera que l’intervention est réalisable et évitera parfois un voyage inutile. Il comportera un examen de la vision avec des gouttes qui empêchent la mise au point des yeux. Cet examen ne pourra pas être réalisé le jour de l’intervention ni la veille. Consultez les précautions à prendre pour réaliser ce bilan, notamment pour les porteurs de lentilles.
  • En principe, un délai de réflexion d’une quinzaine de jours est jugé raisonnable entre la consultation préopératoire et l’intervention. Néanmoins, ce délai peut parfois être réduit, si l’information a pu être donnée en partie avant. Entre autres sources d’information, la lecture de ce site internet est utile.

Puis la consultation de contrôle a lieu le lendemain ou quelques jours après (par exemple le lundi matin si l’intervention a eu lieu le vendredi)

  • Le contrôle postopératoire par le Dr Blain est indispensable pour vérifier que tout va bien. Il est réalisé au plus tôt le lendemain de l’intervention, au plus tard une semaine après.
  • La surveillance ultérieure peut ensuite être confiée à un autre médecin ophtalmologiste proche de votre domicile. Dans ce cas, le Dr Blain lui adressera un compte-rendu pour permettre la bonne continuité des soins. En cas de besoin ,le Dr Blain reste bien sûr à votre disposition pour vous revoir.
  • Pour les personnes résidant très loin, le voyage de retour après l’opération est réalisable dès le lendemain, par la route si l’on a un chauffeur, par le train ou l’avion. Les conditions de ce voyage doivent rester compatibles avec la bonne réalisation du traitement postopératoire (instillations fréquente de collyres, éviter les pressions ou chocs sur l’œil opéré).

La solution intermédiaire est une organisation comportant deux passages à Nantes.

On regroupe alors pendant le même séjour :

  • soit le bilan pré-opératoire et l’intervention.
  • soit l’intervention et la consultation de contrôle le lendemain ou deux jours après (le lundi matin si l’intervention a eu lieu le vendredi).

Coûts des différentes interventions de chirurgie réfractive* :

  • En dehors du cas particulier de la chirurgie de la cataracte, il n’y a pas de remboursement par la Sécurité Sociale.
  • Le prix est un forfait qui comprend le suivi postopératoire pendant 3 mois et les soins éventuellement nécessaires durant cette période, sauf médicaments ou collyres.
  • Certaines mutuelles participent de façon variable aux frais. Si vous avez une mutuelle, renseignez-vous pour savoir si elle assure un remboursement spécifique pour la chirurgie réfractive.
  • Pour votre mutuelle et vous-même, un devis écrit vous sera remis à la fin de la consultation : il indique la technique chirurgicale préconisée et le prix total par œil.
  • Sur demande et si nécessaire, il est possible de payer en 3 mensualités, sans frais.

Tarifs des interventions :

  • LASIK : 1100 à 1550 euros/œil selon la technologie utilisée (microkératome ou laser femtoseconde, LASIK personnalisé ou presbyLASIK)
  • PKR : 900 à 1000 euros/œil selon la technologie utilisée
  • Implant phake : 1800 à 2200 euros/œil selon le modèle d’implant
  • Chirurgie de la presbytie avec remplacement du cristallin : 1600 à 2200 euros/œil  selon le modèle d’implant nécessaire.
  • Chirurgie de la cataracte : 100 à 1000 euros/œil. L’opération et l’implant “standard” sont pris en charge par la sécurité sociale. Il peut rester à la charge de la personne opérée (ou de sa mutuelle) le dépassement d’honoraire du chirurgien ou anesthésiste, et le prix éventuel d’un implant torique, ou multifocal.

 

* Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et sans engagement. Il s’agit de fourchettes de prix, car ceux-ci varient en fonction de la complexité de chaque cas.

Scroll to top
Aller au contenu principal